Mouvement Initiative et Liberté

www.lemil.org

Une communication du MIL

LÉGISLATIVES :

POUR UN MAXIMUM DE DÉPUTÉS GAULLISTES RÉPUBLICAINS


Télécharger la communication du MIL du 25 mai 2017

Transférer ce texte à une personne

Imprimer cette page


Repères : «Emmanuel Macron offre ce que la social-démocratie a de mieux en magasin : jeune, neuf, calme, modéré, doté d'expérience vite acquise, mais fine, et surtout d'une vision générale des choses du monde construit aux meilleures sources et lectures». - Éric Le Boucher, éditorialiste au quotidien «Les Échos » - 04/05/17 


Il existe dans la société française un ensemble de problèmes de fond déjà anciens restés sans solutions auxquels s’ajoutent la montée des tensions résultant des politiques publiques comme des évolutions technologiques, écologiques, idéologiques, financières, etc. résultant du contexte international. Les citoyens, ou du moins une grande part d’entre eux connaissent ces problèmes. Face à ces questions en suspens, les offres politiques classiques n’apparaissent pas avoir apporté toutes les solutions nécessaires ces dix dernières années. Des forces politiques, Front national, « Les Insoumis », etc., proposent donc d’autres solutions, mais pas les bonnes, au contraire. Mais elles sont entendues par une partie des Français, comme le prouve le résultat du premier tour de la présidentielle. Les candidats proposant des solutions extrêmes ont réuni près d’une moitié des électeurs. Certains thèmes communs au Front national et aux « Insoumis » ne le sont pas par hasard.


Le combat contre ces forces politiques passe par la résolution d’une part au moins des problèmes réels sur lesquels ces partis fondent la légitimité de leur discours. Il ne faut pas se tromper d’objectif : le vrai but est de résoudre les questions posées pour «faire fondre» l’électorat des partis contestataires.


Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) estime que les mécontentements et les colères plurielles au sein de la société offrent un terreau aux forces politiques «populistes» faute de réponse des gouvernants. Les problèmes économiques et sociaux que connaissent des Français sont à l’origine de la montée de ces forces politiques. Le parti politique de remplacement «En marche !» relève du renouvellement social-démocrate «par l’extérieur» d’un Parti socialiste (PS) ayant perdu toute sa crédibilité durant le quinquennat Hollande.


Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) considère que la gauche de gouvernement n’a pas retrouvé sa crédibilité, en dépit de la victoire électorale d’Emmanuel Macron, car celle-ci a été acquise par trop de votes «par défaut» sans adhésion à son programme social-démocrate. Son score du premier tour de l'élection était assez faible. Les problèmes de fond, que connaît le pays, ne pourront pas être résolus par la poursuite de la politique socialiste menée ces dernières années, même amendée par quelques ajustements ou réorganisations fiscales aboutissant aux mêmes constantes de prélèvements moyens.


Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) juge que la solution se trouve dans le projet d’alternance politique portée par les candidats de la droite républicaine. La droite républicaine doit défendre des solutions crédibles et convaincantes concernant notamment la création d’emploi, la relance d’une politique familiale, la diminution de la dépense publique, la baisse de l’impôt, l’amélioration de la sécurité intérieure, la prévention efficace du terrorisme islamiste, le respect de l’identité française, la lutte contre le communautarisme, le rétablissement de la qualité et du mérite dans l’éducation, le freinage de l’immigration légale, la lutte contre l’immigration clandestine, le maintien d’une politique de santé universelle, la réorganisation efficace de la solidarité et la renégociation de traités européens.


Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) lance une campagne militante sur le thème : «Législatives 2017 : la droite républicaine ou le chaos, il faut choisir».

  

Mouvement Initiative et Liberté

www.lemil.org

Une communication du MIL